Contrat programme de la RAM: Sajid invite Addou à réduire ses ambitions

Contrat programme de la RAM: Sajid invite Addou à réduire ses ambitions

Attendu par Hamid Addou depuis plusieurs années, le contrat-programme qui liera l’Etat à la compagnie aérienne sera signé. Mais le département de tutelle compte revoir de fond en comble les objectifs du patron de la RAM.

Par

Mohammed Sajid, ministre du Tourisme Crédit: Yassine Toumi / TELQUEL

La finalisation est en cours du côté du ministère (du transport aérien) et de la compagnie et en principe, nous sommes dans la dernière ligne droite”, affirmait en mai dernier Hamid Addou à Medias 24. Plus de deux ans après avoir soumis son plan pour le développement de Royal Air Maroc (RAM), le patron du transporteur annonçait que le nouveau contrat-programme serait signé avec l’Etat “au cours de l’année 2019”.

Ce qu’Addou a omis de dire, c’est que ses propositions, jugées trop ambitieuses, n’ont pas été approuvées par le département de tutelle. Il doit donc revoir sa copie sous peine de devoir tirer un trait sur le contrat-programme.

Le niet de Sajid

Parmi les propositions soumises au ministère du Tourisme et du Transport aérien, l’objectif de doubler sa flotte pour atteindre 120 avions. Le tout nécessitant un investissement de plus de 30 milliards de dirhams. “En 20 ans, notre flotte a plus ou moins stagné. Nous sommes passés de 45 à 55 avions. Ce qui représente une progression d’à peu près 2% par an. Parallèlement, d’autres...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Meknès : Arrestation de 11 individus impliqués dans un réseau de "sextorsion"

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.