L’usine PSA de Kénitra met un coup de frein à la production automobile en France

L’usine PSA de Kénitra met un coup de frein à la production automobile en France

La production de véhicules en France devrait, selon une étude, connaitre un coup d'arrêt en 2020. L’usine PSA de Kénitra n'y est pas étrangère.

Par

Des voitures à la sortie de l'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), en juin 2011. (MARTIN BUREAU / AFP)

Après être montée sur le podium de la production de voitures l’an dernier, la France s’apprête à connaître un ralentissement brutal. Selon une étude du cabinet IHS publié dans le quotidien français Les Échos, le niveau de production de l’ensemble des usines françaises va chuter de 22 % en 2020. L’année prochaine, l’usine France fabriquera seulement 1,7 millions de véhicules contre 2,2 millions cette année.

La France pleure, le Maroc rit

Une baisse qui n’est pas étrangère au lancement de la grande usine PSA à Kénitra au mois de juin 2019. Selon l’étude d’IHS, le groupe, propriétaire de Peugeot, est le principal responsable du coup d’arrêt, à travers son choix de délocaliser la fabrication de certains modèles de la marque. C’est le cas de la Peugeot 208, une citadine exclusivement produite à Kénitra, qui délestera la production hexagonale de 98.000 véhicules l’année prochaine. La Peugeot 2008, actuellement assemblée à Mulhouse, prendra pour sa part la direction de Vigo en Espagne, soit 146.000 unités de moins pour la France.

L’usine PSA de Kénitra, qui a mobilisé un investissement total de 6 milliards de dirhams, est le plus récent symbole de l’attractivité économique du Maroc. Elle vise la production de 100.000 véhicules d’ici 2020, avant de hisser la capacité à 200.000 l’année suivante, à l’issue des travaux d’extension actuellement en cours. À terme, le groupe prévoit d’embaucher 2.300 employés, dont 85 % d’ingénieurs et cible un taux d’intégration de 80 % auprès des équipementiers locaux.

à lire aussi

article suivant

“Monsieur Wahid” : itinéraire d'un miraculé faiseur de miracles

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.