Sport: les décrocheurs de médailles

[Sport] Nés ou vivant à l’étranger, certains ont le Maroc chevillé au corps, d’autres un lien plus ténu, sans pour autant avoir coupé le cordon ombilical. Tous ont de belles histoires.

Par

DR

Ismaïl Bennacer, le MaroCAN Il a agrémenté d’un zest marocain la victoire de l’Algérie lors de la Coupe d’Afrique des Nations. A 21 ans seulement, Ismaïl Bennacer a été désigné meilleur joueur de la dernière CAN. Une compétition que le milieu de terrain, récent signataire d’un contrat avec le prestigieux AC Milan, aurait pu disputer avec le Maroc. Né de père marocain, il confiait en 2016 avoir refusé les Lions de l’Atlas car les officiels lui “ont proposé de jouer avec les Espoirs, (alors que) l’Algérie (l)’a intégré avec les grands”. Sofian Kiyine, la tanière aux lions, truffée de joyaux Né en 1997 à Verviers dans la région de Liège en Belgique, ce milieu de terrain de 21 ans vient de signer un contrat de quatre ans avec la Lazio de…

article suivant

Soutenir en achetant, est-ce compatible ? L’initiative d’acquisition de la FNM fait débat