Sidi Larbi Cherkaoui: alors on danse?

Qu’il collabore avec la pop star Beyoncé, des moines Shaolin ou de prestigieuses institutions de danse internationales, Sidi Larbi Cherkaoui demeure un artiste entier, soucieux de la cohérence de son œuvre.

Par

DR

Le Belgo-marocain est aujourd’hui à la tête du Ballet royal de Flandre, mais ça ne l’empêche pas de multiplier les collaborations avec le Ballet royal de Londres, l’Opéra Garnier, le Ballet royal danois, les ballets de Monte-Carlo, le Grand Théâtre de Genève ou encore le Ballet de l’Opéra de Paris.

“Je retourne à la source dès que je sens que je m’éloigne de ce que je suis: un Arabe né en banlieue”

Sidi Larbi Cherkaoui au journal Le Monde
Un quotidien de bosseur acharné avec une hygiène de vie: “ Je ne bois pas d’alcool, je ne vais à aucune soirée ni cocktail, je suis végétalien. Je ne dors sans doute pas assez. Ma vie est axée sur mes responsabilités de travail ”, expliquait-il récemment au journal Le Monde. A propos du succès, il précise: “Le plus difficile est de s’imposer par la simplicité. Je retourne à la source dès…

article suivant

L’état d’urgence prolongé jusqu’au 10 août