Les Saoudiennes peuvent désormais voyager sans l'accord d'un “tuteur” masculin

Les Saoudiennes peuvent désormais voyager sans l'accord d'un “tuteur” masculin

Le 1er août, le gouvernement saoudien a levé la nécessité pour les jeunes femmes de 21 ans et plus, de l'accord d'un “tuteur” masculin pour voyager à l'étranger.

Par

AFP PHOTO/KHALED DESOUKI

Le premier août, depuis Riyad, le gouvernement saoudien a déclaré que les femmes du pays vont désormais être autorisées à obtenir un passeport et à voyager à l’étranger sans nécessité d’accord préalable d’un « tuteur » de sexe masculin. « Un passeport sera délivré à tout ressortissant saoudien qui en fera la demande », a rapporté le quotidien gouvernemental Umm Al Qura. Selon le quotidien proche du gouvernement Okaz, cette nouvelle règle s’appliquera aux femmes âgées de 21 ans ou plus.

La décision autorisant les Saoudiennes à voyager librement à l’étranger est la dernière en date d’une série de mesures de libéralisation menées par le prince héritier Mohammed Ben Salman, qui en juin 2018, donnait l’autorisation de conduire aux femmes saoudiennes.

Si la condition des femmes s’est améliorée en Arabie-Saoudite, ces réformes sont toutefois insuffisantes aux yeux des critiques, qui soulignent que le système de « tutorat » qui confère aux hommes pratiquement tous les pouvoirs sur leurs parents de sexe féminin est encore loin d’être aboli.

article suivant

“Monsieur Wahid” : itinéraire d'un miraculé faiseur de miracles

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.