Hicham Belmaachi : il sait prendre le train en marche

La carrière de Hicham Belmaachi s’est longtemps conjuguée avec l’océan. Après avoir fait ses classes dans le transport maritime en Asie du Sud-Est, il se lance dans une aventure ferroviaire improbable, au beau milieu des steppes kazakhes.

Par

Orient Express

L’opportunisme n’est pas qu’un vilain défaut. C’est aussi le talent de saisir au vol la chance qui ne se représentera pas deux fois. Pourtant, Hicham Belmaachi a l’air coupable lorsqu’il avoue en avoir fait preuve quelquefois durant sa carrière. Comme lorsqu’il avait convoité cet échange universitaire à Hong-Kong, sachant que d’autres étudiants, plus brillants que lui, mériteraient davantage ce voyage. “C’était le début des années 2000 et l’Asie explosait. Je savais que je voulais y aller, mais sans savoir comment j’allais me débrouiller pour y atterrir”, raconte Hicham. Cependant, l’ancienne colonie britannique, tout juste rétrocédée à la Chine, exerce sur le jeune homme une grande fascination. Alors il fait des pieds et des mains auprès de l’administration où il poursuit ses études, Euromed Marseille École de Management. Né à Safi, ayant grandi…

article suivant

Ouverture des frontières pour les Marocains et résidents au Maroc bloqués à l'étranger