Alerte à la pollution sur certaines plages marocaines

Alerte à la pollution sur certaines plages marocaines

Dans le rapport national 2019 sur la qualité des plages, le secrétariat d'Etat chargé du Développement durable alerte sur la qualité de certaines plages, inadaptées à la baignade.

Par

Yassine Toumi

Oued Merzeg est parmi les plages les plus polluées du royaume. Ce constat a été confirmé par le secrétariat d’Etat chargé du Développement durable, dans son rapport national de 2019 sur la qualité des eaux de baignade. L’enquête réalisée par le Laboratoire national d’études et de surveillance de la pollution (LNESP) a concerné 169 plages, réparties sur 9 régions côtières.

Le rapport explique que cette évaluation des eaux de baignade se base sur la recherche des paramètres microbiologiques, coliformes fécaux (escherichia coli) et des streptocoques fécaux (entérocoques intestinaux), conformément à la norme nationale en la matière (NM 03.7.200), transposée de la directive européenne (76/160/ CEE) et les directives de l’OMS/PNUE

A partir de ces normes, les plages sont classées en catégories A (les eaux de bonne qualité pour la baignade), B (les eaux de qualité moyenne pour la baignade), C (les eaux momentanément polluées) et D (les eaux de mauvaise qualité). Seules les catégories “A” ou “B” sont conformes à la norme.

Sur 445 stations de prélèvements, 98,43% ont été déclarées de qualité microbiologique conforme, contre 1,57% non conformes. Pour ces 7 stations qui n’obéissent pas aux normes, le rapport explique que ces plages “subissent l’influence des rejets d’eaux usées et/ou la forte concentration de baigneurs, conjuguées à l’insuffisance des infrastructures d’hygièneLes trois plages qui sont impropres à la baignade sont Jbila III dans la préfecture de Tanger-Asilah, Aïn Atiq dans la préfecture de Skhirat-Témara et Oued Merzeg dans la province de Nouacer.

Le secrétariat d’Etat est aussi revenu sur les déchets marins collectés au niveau des plages marocaines. La plage contenant le nombre le plus élevé de déchets collectés est Mohammedia Centre, avec un total de 4.511 éléments 100m, alors que la plage contenant le nombre le moins élevé de déchets collectés est Sidi Bouzid, dans la province d’El Jadida, avec un total de 18 éléments/100 m.

article suivant

Mohammed VI fait le point sur le remaniement avec El Othmani

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.