Ni Euro ni Eco

Ni Euro ni Eco

Par Omar Saghi

Le nom a été choisi, en attendant la naissance, prévue l’année prochaine. La monnaie unique ouest-africaine se nommera l’Eco. Lointain écho à l’écu, ancêtre de l’euro, le choix du nom ne fait qu’ajouter à la réalité d’un tournant majeur dans l’histoire de l’Afrique de l’Ouest. Car une monnaie, c’est un pilier, peut-être le plus important, de la souveraineté d’une communauté politique. Une monnaie unique prélude toujours à d’autres unions, culturelles et politiques, de même qu’elle s’appuie sur de précédentes unions ou convergences.

Et le Maroc dans tout ça? Il veut, semble-t-il, adhérer à la CEDEAO, dans toutes ses dimensions. Rabat renoncera alors au dirham? Vers 2025, 2030, 2035? Le flou qui entoure la volonté marocaine d’adhésion à l’union ajoute au mystère. Pour dissiper un peu de ces brumes techniques, faisons un parallèle avec une autre union monétaire, septentrionale celle-là.

Au milieu des années 1980, le Maroc fait part de sa volonté d’adhérer à la Communauté économique européenne, ancêtre de l’UE. On connaît la suite. Mais, au final, au regard de ce qui fut le sort de la Grèce, par exemple,...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Éliminatoires CAN 2021: Le Maroc dans le groupe E avec la Mauritanie

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.