Renard-FRMF: Une histoire plus belle que sa fin

Renard-FRMF: Une histoire plus belle que sa fin

Le divorce entre la Fédération royale marocaine de football et Hervé Renard est consommé. Alors que les chiffres plaident en faveur du coach, ses choix technico-tactiques sont remis en question depuis l’élimination de la CAN 2019. Quels ont été ses apports et ses erreurs durant ses 40 mois à la tête des Lions ?

Par

AFP

Celui qui doit assumer aujourd’hui, c’est moi. Vous pouvez me tirer dessus”, a déclaré Hervé Renard après la défaite face au Bénin et la sortie prématurée des Lions de l’Atlas de la Coupe d’Afrique des Nations 2019. Depuis cette contreperformance, tout a changé dans le football marocain. L’optimisme a laissé place à la colère contre Hervé Renard.

L’homme porté sur les épaules le 11 novembre 2017 à Abidjan pour avoir réussi à qualifier le Maroc à la Coupe du Monde 2018 – vingt ans après la dernière participation – est pointé du doigt comme l’unique responsable de ce dernier échec. L’élimination est mal digérée, le départ du technicien est réclamé, mais, malgré quelques erreurs de parcours, les résultats plaident en sa faveur et prouvent qu’il mérite de sortir comme il est entré, par la grande porte.

Confiance regagnée et chiffres têtus

La première chose à mettre à l’actif d’Hervé Renard, c’est qu’il a su réveiller l’amour des Marocains pour leur équipe nationale. Le double champion d’Afrique a commencé par donner une identité aux Lions de l’Atlas. Arrivé en mars 2016, il...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Tancé par le ministère des Affaires étrangères après sa sortie sur l'Algérie, Mezouar démissionne

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.