Les coulisses du vote de la loi-cadre sur l'enseignement

Les coulisses du vote de la loi-cadre sur l'enseignement

Bloqué par le PJD pour des raisons idéologiques depuis plusieurs mois, le projet de loi-cadre sur l’enseignement, qui a été au cœur de nombreuses tensions au sein de la majorité, a enfin été voté en commission. Ce vote, arraché au forceps, reflète les grandes dissensions qui règnent au sein de l’Exécutif.

Par

Le texte controversé a été voté, au grand dam du PJD. Crédit: Tniouni

Gelé depuis plusieurs mois et englué dans des calculs politiciens, le projet de loi-cadre sur l’enseignement a enfin été adopté en commission parlementaire. Un vote qui a pris tout le monde de court, tant ce texte, qui instaure l’enseignement des matières scientifiques et techniques en langues étrangères, a cristallisé les tensions au sein de la majorité.

Vilipendé par le parti au pouvoir, le projet de loi a été si souvent reporté qu’on le croyait remis aux calendes grecques. Au point que Mohammed VI a dû intervenir, le 1er avril, pour transmettre un message à Saâd-Eddine El Othmani lui enjoignant de s’en tenir à la vision du Conseil supérieur de l’éducation (CSE). Trois mois plus tard, le 16 juillet, c’est le rebondissement.

Entre la rentrée scolaire qui se profile et, bientôt, la fin de la session parlementaire, comme aucun compromis n’avait été trouvé, il fallait que chacun assume ses responsabilités. D’autant qu’il s’agit, là, d’une loi essentielle pour le Maroc”, tonne d’emblée Mohamed Malal, président USFP de la commission de l’enseignement. Bingo ! Le texte controversé est voté, au grand...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Mohammed VI fait le point sur le remaniement avec El Othmani

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.