PAM: quand El Himma entre en ligne

PAM: quand El Himma entre en ligne

Considéré comme le numéro 2 du régime, Fouad Ali El Himma quitte les arcanes du pouvoir pour se lancer dans la bataille politique. Il veut endiguer la montée du PJD en créant le PAM, conçu au départ pour porter un projet moderniste.

Par , et

Mohammed VI, avec comme passager Fouad Ali El Himma, à la sortie du parlement en 2007. Un cliché qui, aux yeux d’acteurs politiques, était un signe de plus que le député de Benguerir était en mission pour le Palais. Crédit: AIC PRESS

Un chiffre frappe après les élections législatives de 2007, le taux d’abstention record, avec seulement 37% de participation contre près de 52% en 2002. Mohammed VI avait appelé dans deux discours les Marocains à se rendre aux urnes. En vain. L’échec incombe aux partis politiques, devenus incapables d’encadrer les citoyens comme le veut leur mission, selon la lecture qu’en fait la monarchie.

Une lecture portée sur le terrain par Fouad Ali El Himma. Le numéro 2 du régime, qui est déjà dans l’arène politique depuis qu’il a été élu comme député à Benguerir en septembre 2007, sera le missi dominici du roi sur le terrain politique, selon plusieurs analystes. El Himma, lui, s’en défend: “L’ambition qui me guide est simple: servir mon roi et servir mon pays. Mais n’en concluez pas que je suis en service commandé par Sa Majesté”, déclare-t-il à Jeune Afrique en juillet 2008.

L’OPNI

En ce mois de juillet 2008, toute la classe politique a pourtant constaté qu’El...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Mohammed VI fait le point sur le remaniement avec El Othmani

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.