Le Rwanda annonce l’ouverture d’une ambassade au Maroc

Le Rwanda annonce l’ouverture d’une ambassade au Maroc

Dans un communiqué publié le 16 juillet par la primature rwandaise, Kigali annonce l’ouverture d’une ambassade au Maroc. Cette représentation sera dirigée par l’ancien mufti du Rwanda et actuel représentant de Kigali en Egypte, Cheikh Saleh Habimana.

Par

Rencontre entre le roi Mohammed VI et Paul Kagame en marge du 28e sommet ordinaire de l'Union africaine. Crédit: Flickr/Paul Kagame

Le rapprochement maroco-rwandais se confirme. Dans un communiqué publié par le bureau du Premier ministre rwandais, et cité par plusieurs médias locaux, Kigali annonce l’ouverture d’une ambassade du Rwanda au Maroc. C’est l’actuel ambassadeur rwandais en Egypte et ancien leader des muftis du Rwanda, Sheikh Saleh Habimana, qui a été nommé pour mener cette toute nouvelle représentation diplomatique à Rabat. Le Maroc, quant à lui, dispose d’une ambassade à Kigali depuis février 2017.

Cette nomination intervient seulement quelques jours après la visite effectuée le 5 juillet à Kigali par Nasser Bourita. À cette occasion, le ministre des Affaires étrangères avait remis au chef d’État rwandais, un message du roi Mohammed VI. Cette rencontre avait eu lieu en marge de la participation du diplomate marocain à la cérémonie de commémoration du 25e anniversaire du Jour de la libération du Rwanda.

L’ouverture de cette nouvelle ambassade témoigne d’une intensification des relations entre les deux pays. En juillet 2018 une délégation d’affaires rwandaise menée par Clare Akamanzi, directrice du Rwanda Development Board (RDB) se rendait à Casablanca en vue de se rapprocher du secteur marocain. Quelques mois plus tard, en mars 2019, un mémorandum  d’entente sur la coopération commerciale et un protocole d’accord industriel étaient signés par les ministres des Affaires étrangères des deux pays.

Les relations entre les deux pays ont connu un véritable coup d’accélérateur après la visite effectuée par le roi Mohammed VI au Rwanda en 2016. Celle-ci avait été marquée par la signature de 23 accords de coopération entre les deux pays. Quelques mois avant cette visite, en novembre 2015, le président rwandais avait participé au MEDays, forum organisé chaque année par le think tank Amadeus présidé par Brahim Fassi-Fihri, fils du conseiller royal Taieb Fassi-Fihri.

article suivant

Malgré le remaniement, les clashs entre PJD et RNI persistent

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.