Crime: L'inspecteur sous les verrous

Crime: L'inspecteur sous les verrous

Après un double homicide, le 7 juillet à Casablanca, un policier a été arrêté trois jours plus tard, alors qu’il était en fuite, à Cabo Negro. Dans son jargon administratif, la DGSN évoque de “graves dépassements professionnels et juridiques”. Pour une partie du public scandalisé par une vidéo de la scène, il s’agit d’une “exécution”.

Par

La DGSN affirme désormais que “le policier concerné a commis de graves dépassements professionnels et juridiques, ce qui a nécessité sa suspension en attendant d’être déféré devant la justice.”

La scène est d’une violence inouïe. En plein Casablanca, le 7 juillet, en présence de nombreux témoins en dépit de l’heure avancée de la nuit, un homme de 35 ans et une femme de 40 ans sont abattus par un policier en civil, avec son arme de service. Quelques heures après les faits, une vidéo de l’un des deux homicides a été publiée et est rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux et messageries privées. La caméra, vraisemblablement celle d’un smartphone, filme en plongée un attroupement nocturne au milieu d’un carrefour. Plusieurs personnes s’invectivent et en viennent aux mains.

Quelques heures après les faits, une vidéo de l’un des deux homicides a été publiée et est rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux et messageries.

Poussée par un homme corpulent vêtu de blanc, une femme trébuche sur le corps inanimé d’un homme à terre. A son tour au sol, elle reçoit quelques coups au niveau de la...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

A l'approche des législatives de 2021, le RNI lorgne sur le portefeuille de la Santé

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.