Patrice Beaumelle pour succéder à Hervé Renard à la tête des Lions?

Patrice Beaumelle pour succéder à Hervé Renard à la tête des Lions?

Hervé Renard est plus que jamais sur le départ depuis l'élimination des Lions de l'Atlas en huitième de finale de la Coupe d'Afrique des Nations. Pour le remplacer, la FRMF songe à plusieurs noms, dont Patrice Beaumelle, son actuel adjoint.

Par

Le sélectionneur national Hervé Renard, aux côtés de son adjoint Patrice Beaumelle. Crédit: Rachid Tniouni

Le divorce semble consommé entre le sélectionneur national, Hervé Renard, et la Fédération royale marocaine de football (FRMF). Durant la conférence de presse qui a suivi l’élimination des Lions de l’Atlas en huitième de finale de la Coupe d’Afrique des nations 2019 face au Bénin, le technicien français a demandé à ce que toutes les critiques soient dirigées vers lui. Une sortie qui augure d’une fin prochaine de son mandat à la tête de la sélection marocaine.

Divorce imminent

L’heure est aux réunions d’urgence dans les locaux de la FRMF à Rabat. À en croire des sources fédérales, Hervé Renard devrait, “dans les jours qui viennent”, quitter son poste de sélectionneur. Une nouvelle qui n’en est pas une, tant les relations entre le coach français et la fédération semblaient tendues avant la CAN 2019. En témoigne cette réunion consacrée à l’avenir du football marocain à laquelle le sélectionneur n’a pas été convié. Hervé Renard n’avait d’ailleurs pas hésité à afficher son mécontentement.

“Ne pas avoir été convié à cette réunion sur l’avenir de la politique sportive du football national est un signe fort. S’il subsistait un doute sur mon avenir après la CAN 2019, il n’y en a plus. Mais je reste un professionnel, un compétiteur, je suis concentré pour réussir cette CAN”, déclarait le sélectionneur national au site Le360sport à quelques semaines du début de la compétition. À ce conflit ouvert, vient donc s’ajouter la performance durant la CAN 2019 où l’entraîneur a échoué bien en dessous de l’objectif des demi-finales qui lui a été fixé.

Reste désormais à savoir comment le divorce sera acté. Limogeage ou démission ? Car les états de service d’Hervé Renard à la tête des Lions de l’Atlas sont honorables. En 45 rencontres, le sélectionneur affiche un bilan positif (25 victoires, 10 nuls et 10 défaites). Des résultats qui ont suscité le respect du président de la FRMF.

Faouzi Lekjaâ souhaite voir une issue honorable à son partenariat avec le technicien français qui est encore sous contrat jusqu’en 2021. “Un accord à l’amiable devrait être trouvé dans les prochaines heures, voire les prochains jours, mais je peux vous garantir que tout le monde espère un divorce en de très bons termes”, nous assure une source au sein de la FRMF. À l’heure actuelle, le fait est que le sélectionneur a été aperçu dans la capitale sénégalaise, Dakar où il réside. D’après la chaîne sportive Arriyadia, le départ de Renard de son poste de sélectionneur du Maroc est imminent.

à lire aussi

Le choix de la continuité ?

Remplacer un double champion d’Afrique n’est pas chose aisée. D’autant que l’arrivée d’un nouveau sélectionneur sera également accompagnée de la nomination d’un nouveau directeur technique national, poste vacant depuis le départ de Nasser Larguet au mois de juin. “On voudrait que la direction technique et le nouveau staff de l’équipe nationale travaillent en étroite collaboration”, explique notre source fédérale qui assure que la FRMF ne se précipitera pas et fera un “choix réfléchi”.

La FRMF souhaite assurer la continuité du travail effectué par Hervé Renard durant ses 40 mois passés à la tête de la sélection nationale. Pour s’inscrire dans cette logique, un nom circule avec insistance dans les couloirs de la FRMF, celui de l’adjoint d’Hervé Renard, Patrice Beaumelle. Dans un entretien accordé au quotidien français Le Monde le 23 juin, le sélectionneur affirmait déjà que son numéro 2 était prêt à « voler de ses propres ailes« .

À son crédit, Beaumelle connaît bien la sélection, et pourrait tirer le meilleur des méthodes de travail de son mentor pour essayer de réussir là où Renard a échoué. Néanmoins, sa seule expérience d’entraîneur se résume à un court passage à la tête de la sélection zambienne après le départ de Renard en 2013. Un intérim marqué par une série de trois défaites.

Si le nom de Patrice Beaumelle revient avec insistance, d’autres coaches sont également dans le viseur de la FMRF. Parmi eux, Vahid Halilodzic, entraîneur du FC Nantes et ex-entraîneur du Raja, Houcine Ammouta, vainqueur de la Champions League africaine en 2017 avec le Wydad, ou encore Jamal Sellami, qui a dirigé la sélection marocaine ayant remporté le CHAN 2018.

article suivant

A l'approche des législatives de 2021, le RNI lorgne sur le portefeuille de la Santé

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.