De justesse, le Maroc valide sa première place

De justesse, le Maroc valide sa première place

Comme face à la Namibie et la Côte d'Ivoire, les Lions de l'Atlas se sont contentés du minimum pour s'imposer face à l'Afrique du Sud 1-0, et assurer leur qualification en huitièmes de finale avec 9 points sur 9 possibles.

Par

AFP

Avec cette victoire face à l’Afrique du Sud, les Lions de l’Atlas font le plein de confiance avant d’entamer les huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations face à la Guinée. Qualifié avec 9 points sur 9 possibles, les hommes de Hervé Renard n’ont pas levé le pied lors de ce 3e match de poule, pour arracher une courte victoire aux toutes dernières minutes de jeu, 1-0 face aux Bafana Bafana.

Dans sa réaction à chaud après le match, Hervé Renard a souligné les efforts de ses joueurs qui selon lui, auraient pu se faire surprendre par un adversaire bien organisé.

« Le seul regret c’est d’avoir débuté le match à la mi-temps. On aurait pu être surpris et le regretter, on est rentré un peu trop sûrs de nous, on n’a pas respecté cette équipe… il faut s’en souvenir » a déclaré le sélectionneur au micro de beIN Sports. Malgré le début tonitruant des siens, le double champion d’Afrique considère que la compétition reste longue. « Toutes les équipes sont de très bonne qualité, on aura des huitièmes compliqués. La fatigue, l’accumulation des matchs, il va falloir gérer les matchs mais pour l’instant on va savourer et rester fixés sur notre objectif » a-t-il ajouté.

Renard fidèle à ses bases

Après les victoires enregistrées lors des deux premières rencontres de la compétition et une qualification assurée pour les huitièmes de finale, les spécialistes du football pouvaient imaginer que Hervé Renard allait faire tourner son effectif pour faire reposer ses cadres. Au final, le sélectionneur est resté fidèle à ses principes en ne prenant aucun risque et le résultat, très serré, lui a donné raison.

Pour entamer cette rencontre Renard a procédé à 3 changements. Munir a remplacé Bounou, Da Costa a été préféré à Medhi Benatia, alors que Noussair Mazraoui a pris la place de Nabil Dirar dans le couloir droit. De quoi commencer le match en mettant le pied sur le ballon pour assurer sa possession, et essayer de faire flancher l’adversaire sur des combinaisons à deux ou à trois joueurs. Le pressing des sud-africains empêchait le milieu de terrain des Lions de sortir le ballon comme les joueurs le souhaitaient, et l’équipe nationale a perdu beaucoup de ballons dans des zones sensibles.

Après une première période compliquée, les Lions sont revenus avec d’autres intentions. En mettant plus d’intensité, ils gagnaient plus de duel et ont pu se créer plus d’occasions franches. Avec un peu plus de justesse au niveau de la dernière touche, les Marocains auraient facilement pu ouvrir la marque face à des défenseurs adverses dépassés par la vitesse d’Amrabat et En-nesyri.

Une victoire pour le moral

Comme un symbole, M’bark Boussoufa, leader charismatique de cette génération et très souvent sous-coté pour son apport à ce groupe, marque le but libérateur des Lions de l’Atlas face à l’Afrique du Sud. Un adversaire que la sélection nationale n’a jamais battu en compétition officielle. À la 89e minute de jeu, Fayçal Fajr adresse l’un des centres dont il a le secret pour faire paniquer la défense adverse. Après un cafouillage,  Boussoufa et son mètre 68 surgit pour reprendre le ballon du gauche et faire mouche.

Les Lions sont assurés de finir premiers de leur groupe. Et affronteront au prochain tour l’un des meilleurs troisièmes. C’est  désormais une toute autre compétition qui commencera le 5 juillet, sur ce même stade Al-Salam du Caire, qui nous porte chance pour le moment. Pourvu que ça dure!

article suivant

Le Maroc déroule le tapis rouge pour ses relais d’influence en Afrique du Sud

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.