Roman: Nadia Busato retrace “le plus beau des suicides”

Roman: Nadia Busato retrace “le plus beau des suicides”

Récit. Le deuxième roman de la journaliste italienne Nadia Busato retrace le suicide d’Evelyn McHale et interroge le désir de vivre, ou pas.

Le 1er mai 1947, Evelyn McHale, 23 ans, enjambe la rambarde de la terrasse panoramique au 86e étage de l’Empire State Building de New York. Quelques minutes plus tard, parmi les passants sous le choc, un jeune photographe immortalise son corps, miraculeusement intact, enserré dans le toit de la limousine d’un diplomate qui était sorti acheter des médicaments.

Nadia Busato est journaliste à Grazia et à Corriere della Sera, et auteure d’un premier roman intitulé Se non ti piace dillo. Il sesso ai tempi dell’Happy Hour (Si tu n’aimes pas ça, dis-le. Le sexe au temps de l’Happy Hour, Mondadori, 2008).Crédit: DR

La photo, publiée par le magazine Life, provoque une grande émotion: elle inspire à Andy Warhol “Suicide”, une œuvre dans sa série sur “Death and...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Remaniement : En attendant les consultations, les partis sont déjà dans les starting-blocks

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.