Handicap et études supérieures : un chemin semé d'embûches

Seulement 1,8% des personnes en situation de handicap parviennent à décrocher un diplôme dans l'enseignement supérieur. En cause, des difficultés vécues dans toutes les strates de leur scolarité.

Par

Les questions d'accessibilité sont un problème pour les 2 millions de Marocains en situation de handicap. Crédit: Yassine Toumi/TELQUEL

Monter quotidiennement les deux étages qui mènent à la salle de cours s’avère être un exercice laborieux. Hala, vint-cinq ans, souffre d’un handicap moteur qui fragilise son équilibre, sa marche et l’autonomie de ses mains. Inscrite en master à l’Université Hassan II de Casablanca, c’est l’une des exceptions du milieu universitaire. Selon les chiffres du projet d’avis présenté par le Conseil supérieur de l’éducation (CSE) le 23 mai dernier à Rabat, 1,8% seulement des personnes en situation de handicap parviennent à décrocher un diplôme dans l’enseignement supérieur et 66,1% d’entre elles ne sont tout simplement pas scolarisées. Un constat alarmant qui trouve son origine dans le parcours du combattant qu’elles doivent mener tout au long de leur cursus scolaire.

Des besoins spécifiques

C’est un problème systémique, qui va du primaire jusqu’à l’enseignement supérieur”, dénonce Idir Ouguindi, membre de l’Amicale marocaine des handicapés (AMH), qui a fait la liste des entraves, “des problèmes…

article suivant

Reconfinement : la mise en garde des ministères de l’Intérieur et de la Santé