Abderrahim Chaffai, l’assureur des grandes catastrophes

Après 20 ans dans les assurances, ce féru de mathématiques a été nommé par Mohammed VI, le 4 juin, à la tête du Fonds de solidarité contre les événements catastrophiques (FSEC). Portrait d’un spécialiste du risque.

Par

La vertu de la science

En déplacement dû à ses nouvelles activités, c’est depuis sa voiture que Abderrahim Chaffai nous accorde de son temps. Chaleureux et accessible, ce natif de Benslimane prend plaisir à revenir sur son enfance et son parcours de vie. Débarqué à Mohammedia à l’âge de sept ans suite à la mutation de son père, salarié de la RAD (ancêtre de Lydec), il trouve ses repères et son épanouissement dans les mathématiques. “Elles m’ont guidé, c’est indéniable. J’avais un penchant naturel pour cette science.” A l’évocation des souvenirs d’école, il se rappelle d’un professeur de maths au collège ayant joué un rôle capital: “J’étais considéré comme brillant, il me donnait confiance, et me challengeait, il a été très important pour moi.” En 1985, baccalauréat en poche, option scientifique, un nouveau chapitre de sa…

article suivant

[EXCLUSIF] 16 milliards de dirhams pour relancer le tourisme ?