Abderrahim Chaffai, l’assureur des grandes catastrophes

Abderrahim Chaffai, l’assureur des grandes catastrophes

Après 20 ans dans les assurances, ce féru de mathématiques a été nommé par Mohammed VI, le 4 juin, à la tête du Fonds de solidarité contre les événements catastrophiques (FSEC). Portrait d’un spécialiste du risque.

Par

La vertu de la science

En déplacement dû à ses nouvelles activités, c’est depuis sa voiture que Abderrahim Chaffai nous accorde de son temps. Chaleureux et accessible, ce natif de Benslimane prend plaisir à revenir sur son enfance et son parcours de vie.

Débarqué à Mohammedia à l’âge de sept ans suite à la mutation de son père, salarié de la RAD (ancêtre de Lydec), il trouve ses repères et son épanouissement dans les mathématiques. “Elles m’ont guidé, c’est indéniable. J’avais un penchant naturel pour cette science.

A l’évocation des souvenirs d’école, il se rappelle d’un professeur de maths au collège ayant joué un rôle capital: “J’étais considéré comme brillant, il me donnait confiance, et me challengeait, il a été très important pour moi.” En 1985, baccalauréat en poche, option scientifique, un nouveau chapitre de sa vie s’ouvre en France à l’université de Rouen.

Le devoir de servir

Abderrahim Chafai
“Pour moi l’objectif était clair. Faire mes études et revenir au Maroc.  J’avais...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

500.000 dirhams en devises pour booster les startups

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.