Santé: Agentis, big in Africa

Spécialisée dans l’équipement médical, Agentis vient de décrocher un marché de 100 millions de dollars en Côte d’Ivoire. Discrète jusqu’à présent, l’entreprise dirigée par Adil Mesfioui a pourtant une longue expérience en Afrique.

Par

Le chef de l'Etat ivoirien, Alassane Ouattara, lors de la cérémonie officielle d'inauguration du premier centre de radiothérapie du pays, le 18 décembre 2017, équipé par Agentis. Derrière lui, Adil Mesfioui. Crédit: DR

Adil Mesfioui veut rester dans l’ombre, mais depuis quelques jours, une information est ébruitée par certains médias: Agentis chercherait à lever des fonds pour son développement africain. “Depuis la publication de cette information, les banquiers n’arrêtent pas de m’appeler pour me proposer de l’argent”, nous confie-t-il.

“Je veux être clair. Agentis ne cherche pas à lever de fonds et n’a pas besoin d’un nouvel investisseur dans son capital”

Adil Mesfioui, Agentis
Dans son bureau donnant sur la plage de Aïn Diab, le PDG parle d’un ton sûr et posé. Le mur derrière son bureau est couvert de photos de lui avec des officiels marocains et africains. “Je veux être clair. Agentis ne cherche pas à lever de fonds et n’a pas besoin d’un nouvel investisseur dans son capital”. Discret, cela devient de plus en plus difficile pour lui de le rester. Le 17 mai dernier, son entreprise…

article suivant

Statut des enseignants contractuels : les syndicats et le ministère se renvoient la balle