Raja, paintball et haschich: Accusé de terrorisme, Kevin Zoller se raconte au tribunal

Raja, paintball et haschich: Accusé de terrorisme, Kevin Zoller se raconte au tribunal

L’audience du procès d'Imlil du 20 juin a été marquée par la comparution de Kevin Zoller Guervos. Derrière ce nom, un Hispano-Suisse, converti à l’Islam, qui a côtoyé plusieurs autres accusés avant le double meurtre de décembre 2018.

Par

Kevin Zoller arrive à l'annexe de la Cour d'appel de Rabat à Salé, à l'ouverture du procès d'Imlil le 2 mai. Crédit: Rachid Tniouni / TelQuel

Il est le deuxième accusé à passer à la barre, ce jeudi 20 juin. Un t-shirt bleu cobalt et le crâne rasé, l’Hispano-Suisse Kevin Zoller Guervos, alias “Abdallah le Suisse”, a comparu devant le juge Abdellatif Amrani, assisté par son avocat, Me Saad Sahli. Ne comprenant pas l’arabe, l’accusé se fait traduire ses propos. Une traduction parfois approximative, de l’aveu même de l’épouse de Zoller, habituée à la salle 1 de la Chambre criminelle de la Cour d’appel de Rabat (annexe de Salé) depuis l’ouverture du procès le 2 mai.

Avant le début de son interrogatoire, Kevin Zoller a fait part de sa volonté de “faire un résumé de [sa] vie, depuis [sa] conversion à l’Islam jusqu’à aujourd’hui”, pour que ses réponses aux questions “soient plus claires”. Une demande refusée par le juge. Comme ses présumés complices, celui qui se fait désormais appeler Abou Yahya (père de Yahya) dément toute implication dans l’affaire, en niant ses propos rapportés dans le PV d’instruction. “Je n’ai pas eu accès au PV. On m’a présenté un document...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Mohammed VI fait le point sur le remaniement avec El Othmani

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.