L'été en pente douce

L'été en pente douce

Par Fatym Layachi

Pendant plusieurs semaines, tout et tout le monde autour de toi étaient au ralenti. Il y a eu le mois sacré puis des jours fériés et enfin l’arrivée de la chaleur. Bref, ça fait un moment que tu vis sans la moindre pression. Le rythme était lent et les journées s’allongeaient dans une ambiance plutôt très détendue. Il n’y avait pas la moindre urgence. Ta vie était un long fleuve tranquille. Et là, depuis quelques jours, tout s’est accéléré. Tu as l’impression que d’un seul coup tout va plus vite. Tu as un tas de trucs à faire. Au boulot tout le monde est en speed. Tu es déjà en retard sur des deadlines dont tu ignorais même l’existence, tu croules sous des to-do lists et ta vie perso a aussi pris un coup d’accélérateur.

Ne serait-ce que cette semaine, tu as eu un opening de festival, un vernissage, une soirée d’anniversaire, un apéro entre filles, et ce soir, tu as un mariage. Tu t’es couchée à pas...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Zakaria Boualem et l'autodestruction des Lions de l'Atlas

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.