Ce que Ramid a proposé aux étudiants

Ce que Ramid a proposé aux étudiants

En plein boycott des examens de fin d’année par les étudiants en médecine, le ministre d’Etat chargé des Droits de l’Homme est parti à leur rencontre en vue de discuter d’une sortie de crise.  Mustapha Ramid a notamment proposé un report des examens pour le mois de septembre et la tenue de cours de rattrapage durant l’été.

Par

Mustapha Ramid, ministre d'Etat chargé des droits de l'Homme.

Les efforts se poursuivent pour éviter à tout prix une année blanche des étudiants en médecine, en grève depuis le 25 mars. Dans la journée du 18 juin, c’est le ministre d’Etat chargé des Droits de l’Homme, Mustapha Ramid, qui est parti à la rencontre des grévistes.

Selon une source présente citée par TelQuel Arabi, le ministre a tenu à discuter “en profondeur” des points de discorde  entre les grévistes et l’Exécutif lors d’un dialogue long de deux heures. Devant Mustapha Ramid, les 13 représentants des étudiants grévistes présents à cette rencontre ont de nouveau présenté leur revendication et ont dénoncé la volonté du gouvernement d’impliquer les parents dans cette crise .

S’il s’est montré compréhensif vis-à-vis des raisons qui ont poussé les étudiants à entamer leur mouvement de boycott, Mustapha Ramid a néanmoins tenu à dénoncer la forme de cette contestation, explique cette source présente lors de la rencontre. Pour le ministre, le boycott n’a fait que nuire aux étudiants, à leurs familles et au système éducatif national. Le ministre a également déclaré qu’un bras de fer “aussi intense” avec le gouvernement, “ne mènera à aucun résultat”.

Pour éviter une éventuelle année blanche, Ramid a demandé aux étudiants d’accepter les propositions du gouvernement et de regagner les amphithéâtres. Il a suggéré l’organisation de cours durant la période estivale afin de permettre la tenue d’examens au mois de septembre. Il s’est également engagé à être le premier défenseur des revendications des étudiants, à condition qu’ils acceptent ses propositions.

article suivant

Remaniement : En attendant les consultations, les partis sont déjà dans les starting-blocks

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.