Brookstone Partners Morocco: Récit d'une AG rocambolesque

L'assemblée générale de Brookstone Partners Morocco du 20 juin a révoqué Omar Belmamoun de son poste d'administrateur. Ce dernier contre-attaque en portant plainte pour faux et usage de faux contre Michael Toporek et son avocate Laila Slassi.

Par

Ubuesque, le conflit entre Omar Belmamoun et Michael Toporek n’en finit plus. Cette fois, les deux actionnaires se sont affrontés lors de l’assemblée générale du fonds d’investissement Brookstone Partners Morocco (BPM), ce fonds créé en 2011 est détenu à part égal par les deux partenaires. Se basant sur les PV des huissiers de justice et sur les témoignages des personnes présentes, TelQuel a reconstitué le déroulé de cette réunion. La scène a lieu le 20 mai à midi, au huitième étage de la tour Casablanca Finance City (BPM détient le statut CFC). Les deux actionnaires qui ont, depuis des mois, croisé le fer à coup de procès et de sorties médiatiques se font face. D’un côté, Omar Belmamoun qui représente le fonds Luminy Invest. De l’autre, l’Américain Michael Toporek qui représente l’actionnaire Mattew Lipma, ainsi que les fonds Sweetpea Ventures et MJT Park Investors….

article suivant

Statut des enseignants contractuels : les syndicats et le ministère se renvoient la balle