GMT+1 : Six choses à retenir de l'étude d'impact commandée par le gouvernement

GMT+1 : Six choses à retenir de l'étude d'impact commandée par le gouvernement

Image d'illustration Crédit: CC Marco Verch / Flickr

Quelques jours après le retour au fuseau horaire GMT+1, le département chargé de la Réforme de l’administration a révélé les résultats “très encourageants” de son étude concernant l’impact du changement définitif de l’heure légale au Maroc. 

Quelques jours seulement après le retour au fuseau horaire GMT+1, le ministère délégué à la Réforme de l’administration a publié, le 14 juin, l’étude commandée par le gouvernement sur l’impact du changement d’heure. A en croire, les premières conclusions du rapport, réalisé après consultation de 20 parties concernées par le changement d’heure, le passage à GMT+1 aurait impacté de manière positive la vie des Marocains au niveau social, environnemental et économique.

Economie : Des indicateurs au vert

Au niveau économique, de nombreux indicateurs macroéconomiques sont au vert grâce, notamment, à l’heure d’ensoleillement supplémentaire. Le rapport fait ainsi état d’une augmentation de 2% de la demande intérieure lors du dernier trimestre de l’année 2018. Pour rappel, le passage à GMT+1 a été acté au mois d’octobre dernier.

Le rapport note également, comme l’Exécutif quelques mois auparavant, que l’absence de décalage horaire avec les principaux partenaires économiques du Maroc durant les mois d’hiver a eu un impact positif sur l’économie sans pour autant appuyer cette affirmation par des chiffres.

Un impact positif sur l’environnement

Le rapport  attribue également une baisse des émissions de CO2 au passage à GMT+1 . En effet, durant les mois d’hiver celles-ci ont été réduites de 11.444 tonnes. Durant la même période, une “baisse de la consommation des hydrocarbures” a également été constatée. Elle a notamment permis  aux Marocains d’économiser “33,9 millions de dirhams”, indique l’étude.

Peu d’impact sur le citoyen

Selon les résultats de l’étude, le passage au GMT+1 n’a impacté l’horloge biologique des citoyens que “durant les premiers jours” suivant la décision prise par l’Exécutif de changer de fuseau horaire. Les personnes les plus impactées par ce changement sont les enfants en bas âges et les personnes âgées de plus de 60 ans, indique le rapport.

Sécurité : tout va bien 

Au niveau sécuritaire, l’étude rassure les Marocains. Selon les données obtenues, l’heure GMT+1 n’a pas causé de problèmes de sécurité puisque les services de permanence de la Sûreté nationale se sont correctement adaptés au changement. Les auteurs du rapport appellent néanmoins l’Exécutif à renforcer l’éclairage public dans les zones rurales.

Les élèves répondent présents

Se basant sur les trois critères que sont les notes, les absences et les retards, l’étude relève que l’adoption de GMT+1 n’a “en aucun cas” affecté les performances scolaires des écoliers marocains. Elle note toutefois “une légère hausse du taux d’absentéisme lors des premières semaines qui ont suivi l’annonce officielle du maintien de l’heure GMT+1”. Des absences qui peuvent s’expliquer par la série de manifestations ayant suivi l’annonce de fuseau horaire.

D’autres études à venir

Pour le gouvernement, cette première étude ne constitue qu’une étape. En effet, d’après le département dirigé Mohamed Benabdelkader, l’impact du passage à GMT+1 fera l’objet d’un suivi périodique durant les cinq prochaines années.

article suivant

500.000 dirhams en devises pour booster les startups

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.