Opticiens Vs Ophtalmos: oeil pour oeil

Opticiens Vs Ophtalmos: oeil pour oeil

Les opticiens optométristes ne décolèrent pas. Privés de l’acte de réfraction par un projet de loi polémique, ils crient à l’injustice. En face, les ophtalmologues jubilent.

Par

Le 12 juin, 1500 opticiens optomètres ont pris part part à un sit-in national devant le siège du ministère de la Santé à Rabat. Crédit: TNIOUNI

Plus de 1500 opticiens optomètres issus des différentes régions du royaume ont répondu présents à l’appel du Syndicat national des opticiens (SPNOM) pour prendre part le 12 juin à un sit-in national devant le siège du ministère de la Santé à Rabat.

A l’origine de cette colère, l’adoption le 4 juin par la deuxième chambre d’une version modifiée du projet de loi 45-13 relatif à l’exercice des professions de rééducation, de réadaptation et de réhabilitation fonctionnelle, avec 29 voix pour, 0 contre et 13 abstentions.

Les opticiens “doivent pouvoir évaluer le travail
qu’ils ont effectué”, martèle Mina Ahkim, présidente du SPNOMCrédit: DR

Conformément à l’article 6 de cette version, qui semble satisfaire les revendications des ophtalmologues, les opticiens optométristes seront privés de la mesure de la réfraction, un examen qui a pour but de caractériser l’importance du défaut optique de l’œil, et qu’ils pratiquent depuis 1954.

Un vote “télécommandé” ?

Pour Mina Ahkim, présidente du SPNOM, ce vote a été miné par...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

La justice rejette la demande de liberté provisoire de la journaliste

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.