Les professeurs de Casablanca en sit-in, ceux de Marrakech reprennent le travail

Les professeurs de Casablanca en sit-in, ceux de Marrakech reprennent le travail

Les professeurs de médecine de Marrakech ont décidé le 14 juin de suspendre leur grève entamée le 12 juin, en solidarité avec leurs collègues qui ont été suspendus pour avoir soutenu le boycott des examens par les étudiants médecins. Les professeurs de Casablanca, en revanche, tiennent un sit-in dans leur établissement.

Par

Rachid Tniouni

Alors que leurs collègues de Casablanca tenaient, cet après-midi du 14 juin, un sit-in pour dénoncer la suspension de trois professeurs exerçant dans les facultés de médecine d’Agadir, de Casablanca et de Marrakech, les professeurs de médecine de Marrakech ont quant à eux décider de suspendre leur grève.

à lire aussi

Selon un communiqué publié par le bureau de Marrakech du Syndicat national de l’enseignement supérieur le 14 juin, les professeurs de médecine ont décidé de « suspendre le boycott de toutes les activités pédagogiques et administratives à la faculté, parmi lesquelles les examens des étudiants, les examens de spécialités, la soutenance des thèses… et ce à partir du lundi 17 juin 2019. »

Cette décision a été prise lors d’une assemblée générale tenue ce 14 juin à 10 heures au siège de la faculté afin de « discuter des évolutions de la situation résultant de la décision de suspendre le professeur Saïd Amal. »

Le syndicat justifie cette décision par « la réaction positive à la proposition de tenir une réunion urgente de la commission scientifique et disciplinaire dans le but d’étudier la décision de suspendre le professeur Saïd Amal, afin de lever cette suspension. » « Les professeurs de la faculté de médecine de Marrakech sont prêts à trouver une solution aux points en suspens en ce qui concerne le dossier des étudiants, » précise le document.

article suivant

Six pépites de mauvaise gouvernance glanées dans le dernier rapport de la Cour des Comptes

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.