Qualifiés pour le Mondial, les bridgeurs marocains jouent leur survie

Qualifiés pour le Mondial, les bridgeurs marocains jouent leur survie

Jusqu'au 14 juin, le Maroc organisait les qualifications africaines pour le championnat mondial de bridge. Si le jeu de cartes jouit d'un grand prestige au niveau international, il tend de plus en plus à disparaître au Maroc, malgré une qualification pour le Mondial.

Par

Yassine Toumi/TelQuel

C’est au deuxième étage de l’hôtel Farah. Venez quand vous voulez. J’y serai !” A l’autre bout du fil, notre interlocuteur cache à peine son étonnement qu’un média puisse s’intéresser à l’évènement. Pourtant, il s’agit ni plus ni moins des qualifications africaines pour les championnats du monde de bridge, le jeu de cartes inventé il y a plus d’un siècle en Angleterre, et longtemps resté l’apanage d’une certaine aristocratie.

Sur les lieux de l’évènement, pas d’accueil ni d’indications. Dans chaque petite salle, règne un silence religieux. Autour de petites tables carrées, chacun des quatre joueurs est concentré sur ses cartes. Ils remarquent à peine notre présence. Au bout du couloir, dans une salle sombre, quelques personnes suivent par vidéoprojection la partie en cours.

La partie est retransmise en direct sur le site de la fédération internationale de bridge pour qu’on puisse la suivre dans le monde entier”, nous explique-t-on. Un homme avec une moustache fournie se présente à nous. Il s’agit de Tahar Meddoun, vice-président de la Fédération royale marocaine de bridge, notre interlocuteur au téléphone.

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous

L’essentiel

article suivant

Sur le banc des accusés, Lekjaa se dit “prêt à partir” dès septembre

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.