Trois enseignants suspendus pour avoir soutenu le boycott des étudiants en médecine

Trois enseignants suspendus pour avoir soutenu le boycott des étudiants en médecine

Le  ministère de l'Education nationale a publié aujourd'hui trois communiqués annonçant la suspension de trois professeurs ayant soutenu le boycott des examens de fin d'année par les étudiants en médecine.

Par

AFP

Une source à l’hôpital universitaire de Casablanca nous annonce cet après-midi que trois professeurs d’université ont reçu des  lettres écrites au nom du  décanat universitaire les informant de leur suspension “suite aux manquements des engagements professionnels”. Les missives ont été signées par le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur, Mohamed Abou Saleh.

Les trois professeurs concernés exercent à l’université Cadi Ayyad de Marrakech, l’université Ibn Zhor d’Agadir et l’université  Hassan II à Casablanca. Selon nos informations, tous sont membres du Syndicat national des enseignants du supérieur (SNESUP) ainsi que du mouvement Al Adl Wal lhssan (mouvement justice et bienfaisance).

Saaid Amzazi, ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, nous a  confirmé la décision de son département : “C’est absolument en lien avec le sujet des étudiants boycotteurs. Ils sont accusés d’avoir poussé d’autres professeurs à ne pas assurer l’encadrement des examens et d’avoir coordonné l’action des étudiants dans le boycott”.

En ce qui concerne la procédure suivant cette mise à pied, le ministre explique que “c‘est une procédure prévue par l’article 73 de la fonction publique qui suspend les fonctions de ces professeurs. Dans un délai de quatre mois, ils seront traduits devant un conseil de discipline qui devra statuer sur leurs sorts”.

Ci-dessous, les documents en question:

article suivant

Six pépites de mauvaise gouvernance glanées dans le dernier rapport de la Cour des Comptes

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.