El Othmani et Chahed enterrent la hache de guerre à Genève après la finale EST-WAC

El Othmani et Chahed enterrent la hache de guerre à Genève après la finale EST-WAC

Saad Eddine El Othmani s'est entretenu avec son homologue tunisien Youssef Chahed, le 11 juin au palais des Nations unies à Genève. Cette entrevue, en marge de la 108e Conférence internationale du travail, était une occasion de tourner la page des tensions perceptibles depuis la finale de Ligue des Champions CAF.

Par

La finale de la Ligue des Champions africaine qui a opposé le Wydad de Casablanca à l’Espérance de Tunis a déclenché de vives tensions entre Marocains et Tunisiens. Les taquineries entre supporters, de bonne guerre avant la finale retour qui sera finalement rejouée à une date encore inconnue, ont pris une tout autre ampleur, lorsque le chef du gouvernement tunisien s’en est mêlé publiquement. Dans un tweet, Youssef Chahed qualifiait la décision de la Confédération africaine de football (CAF) de rejouer le match de “mascarade”, avant de faire l’éloge des services de sécurité tunisiens, pour mieux tacler les Marocains qui se sont plaints des conditions de jeu et d’arbitrage.

à lire aussi

D’après l’agence MAP, “les moyens de renforcer la coopération entre le Maroc et la Tunisie dans différents domaines ont été au centre d’un entretien, mardi à Genève, entre le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani et son homologue tunisien, Youssef Chahed”.

Cette entrevue, tenue en marge de la 108e Conférence internationale du travail qui s’est ouverte lundi à Genève, s’inscrit dans le cadre des échanges et des contacts soutenus entre les délégations des deux pays lors des différentes conférences régionales et internationales pour évaluer les relations unissant les deux pays”, poursuit l’agence. D’après la même source, “les échanges ont été l’occasion d’examiner les relations bilatérales et les moyens de les renforcer”. Le chef du gouvernement marocain  s’est d’ailleurs réjoui de la dynamique de ces relations et des visites mutuelles.

La MAP précise qu’El Othmani “a mis l’accent dans ce sens sur l’importance pour les deux pays d’oeuvrer pour hisser encore plus haut leurs relations bilatérales, notamment sur les plans économique, de l’investissement, de la coopération entre les hommes d’affaires des deux pays, ainsi qu’en matière de recherche scientifique, d’échange d’étudiants et dans le domaine consulaire au profit des ressortissants des deux pays”.

Présent depuis le début de semaine à Genève à l’occasion de la 108e Conférence internationale du travail, qui coïncide avec le centenaire de l’Organisation internationale du travail (OIT), le chef du gouvernement marocain a rencontré la présidente de l’Assemblée générale des Nations Unies, Mariá Fernanda Espinosa, le vice-président turc, Fuat Oktay, et la Première ministre norvégienne, Erna Solberg.

Saad Eddine El Othmani est à la tête d’une délégation marocaine composée du ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Yatim et des représentants des quatre centrales syndicales les plus représentatives.

article suivant

Contrat programme de la RAM: Sajid invite Addou à réduire ses ambitions

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.