Cession du capital de Maroc Telecom: Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Cession du capital de Maroc Telecom: Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Le 31 mai dernier, Maroc Telecom annonçait que l’Etat, qui détient 30% des parts de l’opérateur national, avait l'intention de céder jusqu'à 8% de ce capital, le tout pour renflouer le budget. Mais la cession des rentes de l'Etat est-elle une stratégie gagnante à long terme ? TelQuel a posé la question à des économistes. 

Par

Crédit : Jean-Paul Viguier et Associés

Maroc Télécom annonçait le 31 mai dernier que l’Etat, détenteur de 30% du capital de l’opérateur télécom, allait céder jusqu’à 8% du tour de table. La manœuvre, qui se déroulera sur plusieurs semaines, aura pour but d’injecter des liquidités dans les caisses de l’Etat et tenter de diminuer l’importance de la dette publique qui culmine aujourd’hui à près de 70% du PIB.

Cette annonce va en outre dans le sens des objectifs de privatisation présentés par l’Etat et par le ministre de l’Economie et des Finances Mohamed Benchaâboun dans le cadre de la loi de finances 2019. Deux instances de la privatisation avaient ensuite été formées le 29 avril dernier. L’objectif de l’Etat sur cette année était d’atteindre un total de 10 milliards de dirhams de recettes grâce aux privatisations, dont la moitié aurait pour but de nourrir le budget général de l’Etat et l’autre moitié d’être placée dans le fonds Hassan II pour le développement économique et social. Dans la ligne de mire de l’Exécutif, d’autres projets de cession, comme l’hôtel de la Mamounia ou la centrale électrique...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Mauritanie : arrestations et coupures d'Internet après les présidentielles

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.