Menthe: Vous reprendrez bien un peu de pesticide?

Menthe: Vous reprendrez bien un peu de pesticide?

Des contrôles effectués par l’ONSSA ont révélé la présence de pesticides non autorisés ou à des taux élevés dans la menthe cultivée dans six régions. Un problème de santé publique qui représente un “risque sanitaire imminent” pour les Marocains. Explications.

Par

L’usage des pesticides doit être traité comme un problème de santé publique. Crédit: TOUMI

Le thé à la menthe n’a plus le même goût. En effet, l’inquiétude est de mise depuis que l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a donné l’alerte sur la présence de pesticides non autorisés ou à des taux élevés dans la menthe, sans préciser lesquels.

A l’origine de l’affaire de la menthe contaminée : deux courriers adressés le 24 mai par l’ONSSA aux walis de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma et Souss-Massa. Pour cette dernière région, la direction régionale de l’ONSSA a fait savoir dans sa correspondance au wali que les résultats d’analyses effectuées sur des échantillons de menthe au niveau national ont montré des “taux de non-conformité très élevés dus soit à l’utilisation par les producteurs de produits chimiques non homologués ou à des taux de résidus élevés des produits homologués”.

Le ton donné au courrier est clair et sans appel : “Devant cette situation alarmante, constituant un risque sanitaire imminent pour la santé du consommateur, une série de mesures seront mises en place.

Joint par téléphone, Mohamed Zardoune, directeur régional de l’ONSSA à Souss-Massa, nous a indiqué...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Pourquoi les matchs de l'équipe nationale ne sont-ils pas diffusés sur les chaines publiques ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.