Ligue des champions: une finale qui prend les allures d'une affaire d'Etat

Ligue des champions: une finale qui prend les allures d'une affaire d'Etat

La Confédération africaine de football (CAF) a donné raison aux Wydadis : la 
finale retour de la Ligue des champions africaine sera rejouée sur terrain neutre. 
Mais la crise, ainsi que le feuilleton, sont loin d’être terminés.

Par

Le président de la FRMF, Fouzi Lekjaâ, a obtenu de la CAF, présidée par Ahmad Ahmad, que le match EST / WAC soit rejoué. Crédit: DR

L’histoire a tellement fait couler d’encre que vous aurez sûrement une impression de déjà-vu, mais rappelons tout de même les faits. Vendredi 31 mai, la finale de la Ligue des champions africaine oppose, au stade de Radès à Tunis, le Wydad de Casablanca (WAC) à l’Espérance de Tunis (EST). Privés d’un but valable, les joueurs du Wydad ont réclamé à l’arbitre du match l’utilisation du VAR (video assistant referee) pour s’assurer de la légitimité de la décision.

Coup de tonnerre, l’arbitre avoue que le VAR n’est pas fonctionnel, alors que le cahier des charges de la finale l’exige. Le WAC refuse de retourner sur la pelouse tant que le problème n’est pas réglé, en prônant le principe de l’égalité des chances, la technologie ayant influencé le score du match aller.

La décision de rejouer le match retour sur terrain neutre n’a pas ravi tout le monde

Dans une ambiance de bagarre, de pression du public et d’insécurité, les Wydadis ont été rejoints sur la pelouse par leur président, Saïd Naciri, puis par son homologue tunisien, Hamdi Meddeb et...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Contrat programme de la RAM: Sajid invite Addou à réduire ses ambitions

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.