L’Europe à vélo: Emmanuel Ruben sur la route du Danube

L’Europe à vélo: Emmanuel Ruben sur la route du Danube

Arpentage. Dans son dernier roman Emmanuel Ruben réinvente l’Europe en retrouvant les mémoires de ses marges et la sagesse des confins.

Par

Le Danube, qui coule d’ouest en est, est le seul fleuve pleinement européen”. Dans Sur la route du Danube, récit, non de voyage mais “d’arpentage”, le romancier géographe, en compagnie de son ami Vlad, remonte à vélo le fleuve, de son delta à Odessa jusqu’à sa source dans la Forêt noire allemande.

Cette “Europe buissonnière”, “à contresens de Napoléon, d’Hitler et de l’expansion européenne”, leur fait parcourir en 48 jours plus de 4000 kilomètres, 23 degrés de longitude, 6 degrés de latitude, 40 degrés d’amplitude thermique, une douzaine de langues et autant de climats et de végétations.

Vlad pédale en pensant à sa mère malade, Emmanuel Ruben en espérant retrouver les sensations de son enfance. Première leçon: ne pas se fier à Google – “le grand démiurge nous mène par le bout du nez toute la journée et n’invente rien d’autre que des chemins ne menant nulle part” – et “faire confiance à la sagesse populaire”. Dans ce périple hautement sportif (une centaine de kilomètres chaque jour, courbatures, réparations, chiens errants...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Jusqu'à 13 ans de prison pour les indépendantistes catalans

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.