Gloire et décadence de la Mercedes 240

Introduite au début des années 1980 au Maroc comme voiture 
de luxe, la Mercedes 240D deviendra, durant plus de trente 
ans, l’apanage des grands taxis. Entrée dans la légende, 
elle se retire progressivement du circuit depuis 2014. 
Histoire d’une voiture pas comme les autres.

Par

Retirées de la circulation, les 240, qui avaient jusqu’alors servi de grands taxis, sont récupérées puis recyclées par la Sonasid. Crédit: DR

Robuste, infatigable, increvable… la Mercedes 240 aura été au Maroc la digne ambassadrice de la “deutsche Qualität”. Indissociable de sa fonction de grand taxi, elle a parcouru pistes et routes nationales, été comme hiver, sans jamais demander grâce ni montrer de signe d’épuisement. Un fidèle destrier pour des milliers de chauffeurs de taxi et leurs millions de passagers, qui est passé de simple moyen de locomotion à symbole de la culture urbaine. Mais voilà qu’après avoir servi sans faille pendant plus de trente ans, l’emblématique Mercedes 240 se retire petit à petit à la faveur d’une politique de renouvellement du parc de taxis, entamée en 2014.

Voiture de luxe

La Mercedes 240 est l’un des dérivés du modèle Mercedes-Benz Type 123, dont la série s’étend de la 200 à la 300. La Mercedes W123 a été fabriquée par la firme allemande de…

article suivant

La crise vue par les experts comptables