Polémiques stériles

Polémiques stériles

Par Fatym Layachi

En ce moment, tu es fatiguée. La harira te fatigue, les coups de fil de ta mère te fatiguent, le temps passé dans les embouteillages te fatigue. Tu ne vas plus au sport, tu te couches tard, tu dors mal, tu passes tes soirées à t’empiffrer. Résultat, tu es crevée alors que tu ne fais vraiment pas grand-chose de crevant. Et tu ne trouves même pas ça paradoxal.

Au contraire, c’est même plutôt normal d’être au ralenti en ce moment. Le ramadan est décidément la meilleure excuse pour se ramollir et se mettre en mode économie d’énergie sans culpabiliser. Autour de toi, tout le monde fait pareil. Tes collègues arrivent au boulot encore plus tard que toi. Tes potes jouent aux cartes toute la nuit et dorment une grosse partie de la journée.

Et Zee est partie en voyage, elle bronze et fait du shopping, mais pour elle “ce ne sont même pas des vacances”, il fallait qu’elle change d’air. Tu as l’impression que tes compatriotes et toi avez totalement perdu pied. Le rapport au temps et à la réalité...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Interdit en France, un fongicide dangereux pour l’homme toujours autorisé au Maroc

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.