Ligue des champions africaine : L’Espérance avant la délivrance ?

Ligue des champions africaine : L’Espérance avant la délivrance ?

Le Wydad de Casablanca affronte ce soir l’Espérance de Tunis au Stade de Radès avec pour objectif de décrocher un troisième sacre continental. Un affrontement  qui se déroulera dans un climat très tendu.

Par

AFP

Avec son engagement, ses tacles appuyés et son lot de polémiques, la finale aller de Ligue des champions, disputée le 24 mai (1-1), a surtout fait parlé d’elle pour des questions liées à l’arbitrage, et donné le ton du match retour qui se joue ce soir à partir de 21 heures. Entre ces deux rencontres, espacées d’une semaine le Wydad a publié pas moins de sept communiqués pour dénoncer la performance de l’arbitre égyptien Gehad Grisha, suspendu depuis par la Confédération africaine, et pour alerter sur les conditions d’accueil des supporters du club casablancais.

à lire aussi

Résultat: une guerre médiatique s’est déclenchée entre Marocains et Tunisiens. Sur la toile, les deux clubs se lancent des piques, et promettent le titre à leurs supporters respectifs.  En parallèle, le ton est monté entre les aficionados des deux camps.

Tensions et agressions

Les tensions entre les supporters du Wydad et de l’Espérance de Tunis ont un historique. En 2011, lors de la finale perdue par le WAC à Radès, les supporters marocains qui avaient fait le déplacement avaient été victimes de jets de toutes sortes de projectiles et de violences policières. 8 ans plus tard, certains se revendiquant supporters du Wydad ont voulu “rendre la pareille” lors du match disputé à Rabat la semaine dernière.

Mal accueillis” au Maroc à en croire certains témoignages sur les réseaux sociaux, les Espérantistes ont promis un “cauchemar à Tunis” aux Wydadis. Des provocations qui ont poussé le club casablancais à demander à l’ambassade du Maroc à Tunis une protection renforcée autour de la délégation (staff et supporters) qui fera le déplacement.

Pourtant, plusieurs supporters wydadis ont affirmé avoir été violemment agressés par les Tunisois. Sur Facebook, l’un d’eux affirme avoir été attaqué  “avec des armes blanches” à l’hôtel où il réside.

فيديو توضيحي للاحداث المؤسفة لي وقعات لينا فتونس

Publiée par Nasredine EL Malsi sur Jeudi 30 mai 2019

Pour éviter les confrontations inutiles, certains supporters du Wydad ont décidé de s’installer à Sousse, fief de l’Étoile sportive du Sahel rival historique de l’Espérance de Tunis. Avant d’être bien accueillis par les supporters de l’Étoile, qui ne cachent pas leur envie de voir les Casablancais sacrés aux dépens de l’Espérance, les Wydadis ont vécu une petite frayeur. L’autocar qui transportait les supporters du WAC a été violemment caillassé sur l’autoroute.

90 minutes pour l’histoire

Du côté des joueurs et du staff du Wydad, l’heure est à l’optimisme avant cette finale, le résultat mitigé du match aller. “On va se battre sur le terrain pour arracher cette victoire”, a promis l’adjoint de Faouzi Benzarti, Moussa Ndao. “La pression ne nous fait pas peur. On la connaît, on vit avec tous les jours. On joue des matches à guichets fermés dans notre championnat. En plus, on a un entraîneur qui connaît très bien le football tunisien”, poursuit-il.

De son côté, Abdellatif Noussair, capitaine du Wydad, espère que les siens sauront puiser la motivation nécessaire dans le résultat précédent. “Sans les erreurs de l’arbitre qui a d’ailleurs été suspendu, on se serait imposé 3-1. Ça prouve qu’on est capable de battre l’Espérance”, a-t-il déclaré. C’est l’arbitre gambien Bakary Gassama qui dirigera le match retour. Il avait officié lors de la dernière finale de Ligue des Champions remportée par le Wydad face à Al Ahly en 2017.

article suivant

Abdelmadjid Tebboune est le vainqueur des élections présidentielles

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.