Hommage: Abdallah Amrani, l'art et la discrétion

Hommage: Abdallah Amrani, l'art et la discrétion

Sa vie est une leçon. Sa carrière, un périple où heurs et malheurs dialoguent avec courtoisie. Il s’éteint le 14 mai, atteint d’une hémiplégie. L’homme de 78 ans nous quitte amer. Nous en gardons le souvenir 
de réalisations sincères.

Par

Il y a deux ans, lors d’un sit-in devant l’enceinte du parlement, il a des mots bouleversants : “Franchement, ce pays n’est pas prêt à compter des artistes parmi ses enfants.” Crédit: Tniouni

Fort en thème, l’artiste se démarque tôt et bûche avec élan. Il est encore adolescent lorsqu’il se détecte une passion pour la comédie. Emoustillé par la jubilation que cet art peut nourrir en lui, il se lance cœur et âme dans une aventure qui le fera voyager pendant près de soixante ans. Il s’essaie d’emblée à des concours organisés dans son école en les réussissant un à un.

En 1959, à l’âge de 18 ans, il quitte son Marrakech natal et intègre à Rabat une école d’art dramatique. Il y passe trois années, le temps de se familiariser avec les techniques d’expression théâtrale. Il rejoint ensuite la troupe du Théâtre populaire, rebaptisée en 1966 Troupe Maâmora par Hassan II. A cette époque, il fait la connaissance de Zhor Maâmri qu’il prend sous son aile et avec laquelle il tisse une solide relation professionnelle.

De longues années de création et de production s’écoulent jusqu’à la dislocation mystérieuse de cette plateforme où il était permis de rêver et de réaliser. Comme tant d’autres comédiens, Abdallah Amrani atterrit à la RTM en...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Affaire Adil El Miloudi : Chada TV sanctionnée par le CSCA

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.