À la rencontre de la civilisation saharienne

À la rencontre de la civilisation saharienne

Le chercheur néerlandais Bert Flint synthétise soixante ans de recherches sur le pôle saharien de la culture marocaine et rappelle l’unité des cultures riveraines du Sahara. Dix étapes, dix objets.

Par

Marrakech a fait rayonner sur le Maroc la tradition saharienne, comme Fès l’a fait pour les valeurs culturelles des civilisations méditerranéennes”. Pour Bert Flint, la culture marocaine a deux pôles, qu’il n’a cessé d’étudier depuis plus de soixante ans. Arrivé en 1955 au Maroc pour travailler sur les traditions culturelles de la diaspora andalouse, ce spécialiste de littérature espagnole s’est tourné vers l’histoire de l’art et ce qui fait la spécificité de l’Afrique du Nord.

En se penchant sur l’histoire amazighe jusqu’au néolithique, Bert Flint a mis au jour ses sources africaines.

Il a découvert la culture amazighe et, se penchant sur son histoire jusqu’au néolithique, a mis au jour ses sources africaines. De ses voyages en Algérie, au Niger, au Burkina Faso, au Mali, en Mauritanie, il a ramené une collection exceptionnelle, qu’il présente dans son musée Dar Tiskiwine à Marrakech, dont il a fait don en 2006 à l’Université Cadi Ayyad. Le beau livre La culture afro-berbère de tradition...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Six pépites de mauvaise gouvernance glanées dans le dernier rapport de la Cour des Comptes

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.