Yassine Regragui, le rêve chinois

Yassine Regragui débute sa carrière dans le e-commerce à Shanghai. Il y crée une start-up avant de devenir le premier marocain à rejoindre le géant Alibaba et de mettre ensuite son expertise au service de Deloitte.

Par

DR

L’envie d’ailleurs

“En Hongrie, j’ai appris le hongrois, et j’ai compris aussi qu’il y avait moyen de percer à l’autre bout du monde”

Yassine Regragui
Rien ne prédestinait Yassine Regragui à l’Asie. Né à Casablanca, ce trentenaire obtient son baccalauréat français au lycée Al Jabr puis entame deux années de classes préparatoires à Nice. Parmi les débouchés qui s’offrent à lui, il choisit Montpellier Business School, une école qui lui ouvre les portes d’un échange en Hongrie, dans le cadre du programme Erasmus. “Une expérience exceptionnelle, confie-t-il. J’ai appris le hongrois, et c’est là-bas que j’ai rencontré plusieurs Chinois, qui m’ont donné envie de découvrir leur pays. J’ai compris aussi qu’il y avait moyen de percer à l’autre bout du monde”. C’est donc la Hongrie qui va le mettre sur le chemin de la Chine.

Un Marocain à Shanghai

Pour son stage de fin…

article suivant

L'artiste marocain Abdeladim Chennaoui n'est plus