Triste ftour

Par Fatym Layachi

Cette année, le mois sacré se passe pour toi comme le reste: de manière assez bancale. Tu as tout le temps l’impression d’être en équilibre. C’est bizarre, et c’est comme ça depuis le début de l’année, tu ne te trouves pas du tout centrée. Tu devrais refaire un tour chez ta numérologue, qu’elle t’explique un peu ce qui ne tourne pas rond. Tu es pourtant censée avoir une lune favorable. Même ton osthéo l’a senti. Dès ses premières manipulations, elle a été formelle. Ton corps t’envoie des signaux. Enfin bref, tu n’es pas très en forme. Il est 19 heures et le manque de caféine commence à devenir insupportable. Tu te gares devant la maison de ta tante et en reconnaissant les voitures de toute ta famille, tu regrettes déjà d’avoir accepté ce repas. En même temps, tu n’aurais pas pu ne pas assister à cette réunion annuelle. Tu es bien trop polie pour ça. La porte est ouverte. Tu reconnais les voix qui papotent. Des odeurs très gourmandes remplissent le couloir et tes narines. Tu as de plus en…

article suivant

Ca démarre fort pour les 16 startups marocaines présentes à Vivatech Paris