Mohcine Jazouli: “Nous suivons les accords de coopération africaine comme le lait sur le feu”

CEDEAO, Tanger Tech, Valyans et même sa relation avec Aziz Akhannouch...dans un rare entretien, le ministre délégué à la Coopération africaine se livre en longueur.

Par

RACHID TNIOUNI/TELQUEL

Installé dans une petite villa au sein du ministère des Affaires étrangères, que fait exactement le ministre délégué à la Coopération africaine? Pourquoi était-il en première ligne pour la signature fin avril d’un accord à Pékin sur la cité Tanger Tech? Nommé par le roi Mohammed VI en janvier 2018 à un poste (re)créé de toute pièce, Mohcine Jazouli a rarement eu l’occasion de s’en expliquer. De son propre aveu, il ne raffole pas de la presse et des photographes. Néanmoins, à l’occasion de la Journée internationale de l’Afrique qui sera célébrée le 25 mai, il accepte de s’épancher dans un entretien, après quelques sessions de media training et avant une série de “visites de terrain” sur le continent. Ses anglicismes et son recours au sceau de la confidentialité témoignent du passé de consultant de l’ancien président de Valyans. Toujours actionnaire du cabinet casablancais, il se revendique…

article suivant

5 juillet, 10h: 310 nouveaux cas depuis hier 18h, 14 132 au total