Les partis à l'ère des think tanks

Les partis à l'ère des think tanks

En octobre dernier, le roi appelait à accorder un soutien public aux partis pour leur permettre de lancer des think tanks. Si l’idée peut revivifier la réflexion au sein des formations politiques et les doter de nouveaux talents, pour le moment, sa concrétisation paraît lointaine.

Par

Selon nos informations, l'élaboration du projet de loi est entre les mains du ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit. Crédit: Tniouni

Affaiblis, boudés par les citoyens, ouvertement critiqués par le roi en 2017, les partis peuvent-ils continuer à se complaire dans des discours et des méthodes d’un autre âge ? Question purement rhétorique, tant le diagnostic fait l’unanimité. À deux ans du scrutin législatif, il y va même de l’avenir de certains partis. “Nous sommes soucieux d’accompagner les formations politiques, par une incitation à rénover leurs méthodes de travail dans le but de rehausser la performance des partis et, in fine, d’améliorer la qualité des législations et des politiques publiques”, affirmait Mohammed VI dans son discours à l’ouverture de la session parlementaire, le 12 octobre 2018.

La solution proposée par le roi : “Une augmentation du soutien public accordé aux partis, en veillant à ce qu’ils en allouent une fraction aux compétences qu’ils mobilisent pour des missions de réflexion, d’analyse et d’innovation”. En clair, les formations politiques sont appelées à créer des think tanks à même de contribuer à la réflexion sur les politiques publiques, et de relancer la machine partisane grippée.

Laboratoires à idées, parfois pépinières de “talents”, les think tanks...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Catastrophes naturelles : la Banque mondiale prête 275 millions de dollars au Maroc

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.