L'Agence du Bouregreg ne gère plus le projet Green Tech Valley

Mis à l’arrêt en avril 2018 à la suite d’une intervention du roi Mohammed VI, le projet Green Tech Valley n’est plus sous la responsabilité de l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg. Eclairage.

Par

Il y a un peu plus d’un an, Mohammed VI ordonnait l’arrêt du projet Green Tech Valley à Rabat. En promenade à proximité du chantier à bord de sa voiture, le souverain avait “constaté” qu’un des bâtiments “cachait” la marina, nous confiait alors une source autorisée à l’Agence pour l’Aménagement de la vallée du Bouregreg. “Le roi nous a demandé de travailler avec les promoteurs du projet pour leur donner un autre site”, poursuivait la même source, précisant que le management de l’Agence du Bouregreg, en charge du suivi du projet, était à pied d’œuvre pour trouver une alternative. “Tout le monde travaille sur la façon dont il faut résoudre l’équation : déplacer le projet de telle sorte que la vue sur la marina ne soit pas entravée, trouver un nouveau site sans que le chantier déjà entamé soit une perte. Nous sommes en train…

article suivant

Reprise des cours en présentiel : le débat qui agite la rentrée scolaire