A Mellilia, 52 migrants parviennent à forcer la frontière

A Mellilia, 52 migrants parviennent à forcer la frontière

Une centaine de personnes ont tenté dans la matinée du 12 mai de passer illégalement la frontière séparant le Maroc de la ville de Mellilia. Selon les autorités de Nador, 52 ont réussi à pénétrer dans l'enclave alors qu’une quarantaine ont été arrêtées.

Par

Capture d'écran / El Faro de Melilla

52 migrants originaires d’Afrique subsaharienne ont pris d’assaut, dans la matinée du dimanche 12 mai, la clôture séparant le Maroc de Mellilia, au niveau de la zone Ouled M’hammed, dans la commune de Beni Ansar. Selon les autorités de Nador citées par la MAP, les migrants étaient tous en situation irrégulière. Une quarantaine d’autres migrants ont été arrêtés par les forces de sécurité marocaines.

Lors de cette opération, « sept éléments des forces publiques et deux Subsahariens (sic, ndlr) ont été blessés et transférés à l’hôpital provincial de Nador pour recevoir les soins nécessaires», ont fait savoir les autorités de Nador. Le ministère de l’Intérieur espagnol a de son côté indiqué qu’un migrant a été emmené dans un centre médical pour soigner ses coupures dues à l’escalade de la barrière. Quatre policiers espagnols ont été légèrement blessés alors qu’un autre migrant a été arrêté pour avoir attaqué un policier.

Selon l’AFP, les 52 migrants qui sont parvenus à entrer à Melilla ont été conduits au centre d’accueil temporaire pour immigrés de l’enclave où on leur a remis des vêtements neufs.

Il s’agit du plus important assaut entrepris à Melilla depuis octobre 2018. 300 candidats à l’immigration irrégulière avaient alors tenté d’escalader la clôture de séparation de la frontière. 200 d’entre eux migrants avaient réussi à entrer.

article suivant

Casablanca Finance City : clap de fin pour le régime fiscal préférentiel

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.