Zakaria Boualem présente des excuses à El Khalfi

Zakaria Boualem présente des excuses à El Khalfi

Par Réda Allali

Arrêtez tout, l’heure est grave. On vient de se faire engueuler, les amis. Oui, tous mis à l’amende, Zakaria Boualem compris, comme des cancres. Ça s’est passé il y a quelques jours, et c’est notre glorieux ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et la société civile qui s’est chargé de nous rappeler à l’ordre. Notez bien qu’il est aussi porte-parole du gouvernement, c’est peut-être important pour décrypter ses propos.

Fort de son statut à tiroirs, il a déclaré que la contribution de la société civile à l’effort de développement est “limitée et faible, et que nous ne mettions pas assez d’entrain à définir ce nouveau modèle économique qui nous fait cruellement défaut. Il voudrait donc que nous soyons plus productifs, plus créatifs, au lieu de geindre toute la journée en attendant que la solution vienne d’en haut. Il nous explique que nous travaillons mal, ou pas assez, et que nous n’avons pas assez d’idées pour faire décoller ce Maroc Moderne. Il a parfaitement raison: nous nous sommes laissé aller. Il nous faut donc présenter des excuses, et c’est parti.

...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Officiel : Le pont de Sidi Maarouf ouvert le 10 mai à la circulation

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.