Bande-dessinée: bienvenue dans le Beyrouth de Mazen Kerbaj

Bande-dessinée: bienvenue dans le Beyrouth de Mazen Kerbaj

Parution. La 4ème bande dessinée du Libanais Mazen Kerbaj est un état des lieux terrible et hilarant de la situation au Proche-Orient.

Par

La censure ? Ja-mais ! Vous pouvez dire tout ce que vous voulez, ça ne sera pas censuré ! Au grand max, on vous assassine!” Dès la première planche, le ton est donné. Mazen Kerbaj brosse un tableau au vitriol du Liban.

Politique
, Mazen Kerbaj
, Arte éditions / Actes Sud BD, 128 p., 280 DHCrédit: DR

Guerre civile, confessionnalisme, guerre avec Israël, guerre en Syrie, réfugiés… toute l’actualité et l’histoire récente de la région sont résumées en quelques cases au trait efficace et aux noirs et blancs éloquents, dont le style évoque Picasso et fait un clin d’œil à Munch. Mazen Kerbaj se régale des paradoxes (être pour la laïcité mais pas au Liban, l’amour du pays mais pas de son peuple).

Il ironise sur le syndrome d’Iznogoud de Dubaï qui veut devenir “Beyrouth à la place de Beyrouth”. Il évoque les indispensables taxis-services, les innombrables coupures d’électricité (“Tu n’aurais pas dû insulter sa mère quand il t’a annoncé qu’il doublait l’abonnement au générateur du quartier…”)...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Faouzi Lekjaâ quitte la présidence de la Renaissance de Berkane

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.