Pourquoi les arbres octogénaires du parc de la Ligue arabe ont-ils été déracinés ?

Pourquoi les arbres octogénaires du parc de la Ligue arabe ont-ils été déracinés ?

Le week-end dernier, les arbres octogénaires du boulevard Moulay Youssef dans le parc de la Ligue arabe ont été déracinés, sous les yeux de Casablancais stupéfaits. Le projet de réaménagement du parc de la Ligue arabe et la volonté de déloger les nombreux oiseaux qui avaient élu domicile dans leurs branches ont motivé ces travaux de jardinage.

Par

boulevard Moulay Youssef le 8 mai 2019 Crédit: Jeanne Fourneau

Les trous béants visibles le long du boulevard Moulay Youssef au niveau du Parc de La Ligue arabe ont provoqué de vives réactions de la part des Casablancais. Là, se tenaient des arbres octogénaires, des ficus microcarpa, importés des tropiques et plantés lors des aménagements du paysagiste Jean-Claude Nicolas Forestier qui pratiquait “la division [spatiale, NDLR] par quatre, emblème de l’architecture mondiale depuis la Mésopotamie jusqu’à aujourd’hui”, nous explique l’architecte paysagiste Rachid Haouch.

Il ajoute : “Les déraciner, c’est une destruction de la continuité historique de Casablanca. Il y a un problème de réhabilitation de la ville : on ne prend pas en compte l’héritage historique. Pourquoi ne pas avoir plutôt rendu le boulevard piéton ? Ces arbres  font partie intégrante de l’histoire de Casablanca.

Les ficus microcarpa ont des racines aériennes. Ils évaporent entre 700 et 1000 litres d’eau par jour et purifient 1 tonne de poussière par an.Crédit: Jeanne Fourneau

Cette mise à niveau du boulevard vise...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Faillite de Thomas Cook, menace sur le tourisme marocain ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.