Acquittement au Kenya: Les termes de l'accord entre OCP et le parquet

La justice kenyane a annoncé le 9 mai qu'elle acquittait OCP Kenya et quatre de ses employés dans l'affaire des "engrais au mercure". Cette décision de justice a été prise après un accord entre le ministère public kenyan et OCP, et dont TelQuel a obtenu les termes de source proche du dossier. 

Par

Photo d'illustration. Crédit: AFP

La justice kenyane a annoncé le 9 mai qu’OCP Kenya ainsi que quatre de ses employés étaient “acquittés” dans l’affaire des “engrais au mercure”. Cet acquittement met fin aux poursuites engagées en juin 2017, à l’encontre de la filiale du groupe marocain, et ses collaborateurs (3 Marocains et un Kenyan). Aux côtés de six autres accusés, tous membre du Kenya Bureau of Standards (KEBS, l’équivalant kenyan de l’ONSSA, ndlr), ils étaient accusés de lourdes charges pour avoir fait entrer au Kenya des engrais soupçonnés d’être non-conformes. Le groupe marocain avait toujours nié ces accusation, produisant pour sa défense les résultats de plusieurs études de cabinet internationaux. OCP avait cessé temporairement ses exportations vers ce pays de l’Afrique de l’Est, alors même qu’un navire…

article suivant

Le Palais décide de reporter les célébrations de la fête du trône