Deux candidatures short-listées pour remplacer M'dina Bus

L’établissement de coopération intercommunale « Al Baida » a procédé ce 9 mai à l’enregistrement des dossier de présélection relatifs à la gestion déléguée du transport pour la région du Grand Casablanca. Deux sociétés sont en concurrence pour remplacer Mdina Bus.

Par

L'état de la flotte actuelle est déplorable et porte atteinte à la sécurité des citoyens. Crédit: Toumi

Ce 9 mai, l’établissement de coopération intercommunale « Al Baida » a procédé à l’enregistrement des dossiers de candidature pour la gestion déléguée du transport dans la région du Grand Casablanca. L’objectif, remplacer M’dina Bus société délégataire depuis 2004 dont le contrat prendra fin en octobre 2019. Cette fois-ci, les critères de sélection des entreprises ont été revus à la hausse. L’appel d’offre exige que les soumissionnaires aient géré les transports dans au moins trois ville de plus de 800.000 habitants et comptent plus de 2000 salariés. Suite à cet appel d’offres, trois dossiers ont été reçus par M’dina Bus. Selon une source proche du dossier, deux dossiers ont finis par être retenus par Al Baida avant une décision finale. Il s’agit des candidatures soumises par la Régie autonome des transports parisiens (RATP), l’actuel exploitant du Tramway de Casablanca, et la société espagnole…

article suivant

Tariq Ramadan mis en examen pour viol sur l'une de ses premières accusatrices