Brahim-Fassi Fihri: “Il n’y a pas de prise de contrôle de l'Institut Amadeus par Akwa”

Alors que plusieurs médias annoncent la prise de contrôle  de l'Institut Amadeus par le groupe Akwa d'Aziz Akhannouch, le PDG du think-tank, Brahim Fassi-Fihri dément. 

Par

Brahim Fassi Fihri, président fondateur de l'Institut Amadeus.

Brahim Fassi-Fihri a-t-il vraiment cédé le contrôle de son think-tank Amadeus au groupe Akwa d’Aziz Akhannouch ? C’est ce qu’affirme Economie – Entreprises, repris par LeDesk.ma« le holding familial Akwa détenu par les familles Akhannouch et Wakrim vient de boucler la prise de contrôle du think tank ». Contacté par TelQuel, Brahim Fassi-Fihri réagit : « Cette information est fausse, il n’y a pas de prise de contrôle d’Akwa. Cette entreprise est un partenaire stratégique d’Amadeus, depuis ses débuts et nous sommes fiers de collaborer avec l’un des principaux holdings marocains ». Et d’insister : « Je suis président d’Amadeus et compte le rester ». Il martèle et insiste qu’il est le seul actionnaire : « je suis le seul aux commandes ». Techniquement parlant, Brahim Fassi-Firhi n’est pas complètement seul aux commandes de ce vecteur du lobbying diplomatique marocain et organisateur des MedDays. Depuis juillet 2018, l’Institut Amadeus est en effet passé du statut…

article suivant

Gaza désarmée